Un choix naturel. Christie dans la faune de l’Étang d’Ivars i Vila-sana

En Catalogne, dans l’arrière-pays de Barcelone et à proximité de Vilasana, il y a un étang. Asséché dans les années 1950, peu marquées par les problématiques écologiques, son lit a ensuite été utilisé pour cultiver des céréales et des graminées.

En 2005, dans le cadre d’un ambitieux programme de régénération régionale, l’Étang d’Ivars i Vila-sana a été à nouveau rempli d’eau et, par là même, revitalisé.

Des nuées d’Ibis falcinelles (Plegadis falcinellus) se nourrissent dans les eaux peu profondes, les cistudes d’Europe (Emys orbicularis), qui avaient presque disparu d’ici, sont florissantes de santé, et le Busard des roseaux (Circus aeruginosus) vole au-dessus de l’étang.

L’un des parcs naturels les plus riches de Catalogne

De même que ce programme a régénéré l’étang, il a transformé le village de Vilasana, dont les 700 habitants se trouvent aujourd’hui à proximité de l’un des parcs naturels les plus riches de Catalogne, si ce n’est de toute l’Espagne. Là où seule l’herbe poussait autrefois, les visiteurs affluent désormais.

Ce programme a apporté prospérité et sécurité, mais le village s’est également rendu compte que les excursionnistes, contrairement aux ornithologues amateurs, ont besoin de plus d’une poule d’eau pour que leur journée soit intéressante.

À l’échelle humaine

Vilasana a donc accueilli un nouveau centre d’immersion audiovisuelle (Centro de Inmersión Audiovisual) conçu par Inside Consultores. S’étant inspirée du paysage environnant le village, cette agence de valorisation de marque et d’architecture a conçu un espace grandeur nature. La salle est dotée d’un écran anthropométrique de 10 mètres de large sur 2 mètres de haut, tandis que les banquettes disposées autour d’un petit plateau circulaire simulent des ondulations. Selon les architectes, l’effet est celui d’un caillou tombant dans l’eau.

L’équipe ayant pris grand soin de donner un effet naturel à cette salle, il est agréable de voir la production et la projection en faire autant. Pour projeter La pel.lícula de l’Estany, documentaire sur la nature conçu spécialement pour cette salle, le spécialiste des installations audiovisuelles Creative Rent a fourni trois projecteurs mono-DLP Christie DHD600-G offrant une luminosité de 6 200 lumens au centre et la résolution HD (1920 x 1080) ; cet équipement a été acheté chez Charmex, partenaire de Christie.

Les rythmes naturels du jour

Filmé en 4K et au format panoramique de la salle, La pel.lícula de l’Estany suit les rythmes naturels de la journée, montrant la transformation de l’étang de l’aube au crépuscule. Contrairement à ses prouesses techniques évidentes, ce film est sous-estimé. Certes, il utilise pleinement des techniques telles que la prise de vues aériennes et en accéléré par des drones, mais jamais il ne tente de l’emporter sur la beauté naturelle du paysage. Il séduit plus qu’il ne cherche à attirer l’attention.

Ce type d’approche subtile fonctionne très bien, mais la projection doit également être adaptée à cette approche. C’est pourquoi les projecteurs DHD600-G sont parfaits. Leur fonction de contraste dynamique améliore la qualité d’image en augmentant le contraste à 4800:1, la technologie mono-DLP sublime les magnifiques images de ce parc naturel, et la fonction intégrée d’harmonisation des couleurs assure l’uniformité des images des différents projecteurs.

Une parfaite adéquation

Xavier Romeu, directeur d’Inside Consultores, a estimé que ses architectes avaient trouvé un projecteur qui correspondait à l’élégance de leur vision : « …la qualité de ces projecteurs est exceptionnelle et l’image est très claire. Nous avions besoin de projecteurs qui permettraient de projeter du contenu 4K et c’est ce que nous avons obtenu. Aucun autre centre en Catalogne n’utilise un équipement si avancé ».

La régénération de l’Étang d’Ivars i Vila-sana n’a apporté que des avantages à la faune et à la région, mais pour ce faire, l’opération a dû être réalisée dans le respect de la terre et des habitants du village. Cela montre également que les installations audiovisuelles remarquables se limitent rarement à la puissance de l’équipement ; elles aussi sont pleinement performantes quand elles s’adaptent à l’environnement.